Défi Pissenlits 2024

La Ville protège le garde-manger des pollinisateurs en laissant pousser les pissenlits

16 avril 2024

Cette année encore, la Ville de Mirabel manifeste son soutien envers la protection des insectes pollinisateurs en participant au Défi Pissenlits 2024. Ainsi, sur 25 sites municipaux répartis dans huit secteurs incluant l’hôtel de ville, la Ville laissera fleurir les pissenlits jusqu’à la fin de la floraison. Ces dernières constituent une source d’énergie et de protéines utiles pour l’épanouissement des jeunes abeilles et autres pollinisateurs. En se joignant à l’organisme Défi Pissenlits, la Ville œuvre à conscientiser et partager des connaissances quant à l’impact humain sur la santé des insectes pollinisateurs tout en insistant sur l’importance de préserver la biodiversité.

La Ville encourage tous ses employés et citoyens à retarder la tonte de leur gazon jusqu’à l’obtention des boules de graines. Il est également recommandé de ne pas utiliser de pesticides, d’herbicides ou tous autres produits chimiques pouvant mettre en péril les insectes qui assurent la pollinisation.

« La protection de notre environnement est capitale. Chaque action compte. En participant au Défi pissenlits en tant que Ville qui contient un fort pourcentage de terres agricoles, nous portons un geste concret pour contribuer à la survie des insectes pollinisateurs. Nous invitons la population à faire comme la Ville, et à participer en grand nombre », explique le maire de Mirabel, M. Patrick Charbonneau.

Près de 80% des plantes à fleurs ont besoin des pollinisateurs pour produire des fruits et des graines. Cela inclut environ 35 % des espèces végétales que les gens cultivent et consomment à travers le monde. Il s’agit donc, à travers le Défi Pissenlit, de préserver tout l’écosystème en favorisant la continuité de la chaine alimentaire. Les pollinisateurs, quant à eux, contribuent directement à la sécurité alimentaire, car les fruits et les graines engendrés par la pollinisation des fleurs servent à nourrir les humains ainsi que plusieurs populations animales. Sans la pollinisation, plusieurs aliments et médicaments utiles à l’homme ne seraient plus disponibles. S’il n’y a plus de pollinisation, l’abondance de fruits, de légumes, de noix et du café serait menacée.

Actualité suivante

Semaine nationale des télécommunicateurs d’urgence

Avis d’ébullition pour le secteur de Mirabel-en-Haut (LEVÉ) Avis d'ébullition en vigueur (MISE À JOUR) Désignation de la zone d’innovation en aérospatiale par le gouvernement du Québec Une nouvelle entente pour la collecte gratuite de retailles de cèdre à Mirabel Station de purification de l’eau : baisse de production La boutique du Cercle de fermières de Saint-Janvier ouvre ses portes Du nouveau au parc canin du Domaine-Vert Nord Un nouvel outil pour suivre le niveau de compostage à Mirabel VARI-ÉTÉ 2024 Une odyssée musicale à travers les secteurs de la ville Fermeture temporaire du Service de la bibliothèque Avis d’épandage de pesticides sur les voies ferrées Réseau régional de stationnements incitatifs Dans le cadre de la Semaine nationale de la Santé mentale Le Collectif 0-25 “prend une pause” La Ville évaluera les résultats de l’arrêt des traitements sur les insectes piqueurs Incendie à l’aréna de Saint-Canut – mise au point Campagne d'échantillonnage de l'eau potable — plomb et cuivre 2024 État de la situation Surveillance de la crue des eaux Défi Pissenlits 2024 La Ville protège le garde-manger des pollinisateurs en laissant pousser les pissenlits Comment se préparer aux inscriptions des camps de jour estivaux ? Semaine nationale des télécommunicateurs d’urgence