Mirabel

On

On
y vivre

Mirabel offre un milieu de vie des plus agréables de par ses nombreux espaces verts. Mirabel se distingue avec ses grands événements : Fête des neiges, le temps des sucres, les expositions d’organismes, l’événement Courir à notre santé, le marché public estival, les spectacles des Vari-Été, Mirabel en fête, Mirabel fête l’érable du Québec, etc.

Les Mirabellois apprécient particulièrement le faible taux de taxation, la qualité de vie, les grands espaces et la proximité de la nature et le milieu de vie sécuritaire.

— Patrick Charbonneau, maire de Mirabel

6

bibliothèques

À proximité de cégeps (Collège Lionel-Groulx et Cégep de Saint-Jérôme) et d’universités (UQO à Saint-Jérôme, UQAM et Université de Montréal, etc.)

Centres équestres, sentiers de motoneige et VTT, circuit historique et bien plus

3

arénas

80

organismes
(communautaires, sportifs, culturels, de loisirs, familiaux, etc.)

9

terrains de golf

160

kilomètres de pistes cyclables

6

îlots jeunesse

1 maison de la famille et 1 maison des aînés

106

parcs et espaces verts

2

parcs régionaux : parc régional éducatif du Bois-de-Belle-Rivière et parc du Domaine Vert

On
y habiter

Mirabel est en excellente santé, comme en témoignent les statistiques de la construction de logements, avec une valeur ajoutée de 588 745 708 $ et une augmentation de 1 076 unités de logement pour l’année 2021.

Avec une forte population de jeunes familles, Mirabel a à cœur d’offrir sur son territoire des lieux d’éducation et d’enseignement de qualité et accessibles. Actuellement, on trouve 15 écoles dont une école secondaire, lesquelles sont administrées par les centres de services scolaires des Mille-Îles et de la Rivière-de- Nord et 27 centres de la petite enfance et garderies.

— Patrick Charbonneau, maire de Mirabel

Créée en 1971 de la fusion de 14 municipalités

Deuxième ville la plus populeuse de la région des Laurentides, après Saint-Jérôme, 17e ville en importance au Québec et occupe le 94ème rang dans le top 100 des villes canadiennes

61 108

citoyens

87%

du territoire est réservé aux activités agricoles

Population jeune et en forte croissance (moyenne d’âge de 37 ans)

À proximité des villes de Laval et Montréal

Réseau de transport en commun, Exo - Secteur Laurentides, qui relie Saint-Jérôme à Laval (métro de la Concorde), traverse le secteur de Saint-Janvier et gare à Mirabel, trains de banlieue Saint-Jérôme-Montréal (Mirabel est à une heure de Montréal en train)

Service de transport adapté de type porte-à-porte

486

kilomètres2 de territoire et à proximité des autoroutes et des routes

13

secteurs

Réseau ferroviaire et train de banlieue (EXO) qui passe sur le territoire et qui a sa propre gare, dans le secteur de Saint-Janvier

On
y travailler

La Ville de Mirabel comprend 350 exploitations agricoles et 1270 emplois avec une valeur marchande de 843 M $ et un revenu global de 112 M $ (2016).

La Ville de Mirabel a enregistré, de 2016 à 2017, la plus forte croissance à l’échelle du Québec du nombre de travailleurs, âgés de 25 à 64 ans. Il s’agit d’une augmentation de 4,8 % selon l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), qui brosse le portrait des 104 municipalités régionales de comté (MRC) du Québec. Mirabel compte parmi les 17 MRC qui obtiennent des taux supérieurs à 80 % et possède le deuxième meilleur indice de vitalité économique parmi les 104 MRC du Québec.

— Patrick Charbonneau, maire de Mirabel

Pôle aéronautique de classe mondiale de 40 entreprises avec plus de 6 500 emplois

350

exploitations agricoles et 1270 emplois avec une valeur marchande de 843 M $ et un revenu global de 112 M $ (2016)

2 000

entreprises

21 500

emplois sur le territoire

On
y investir

La Ville de Mirabel est un joueur de calibre mondial de l’industrie aérospatiale. Le pôle aéronautique offre un potentiel de 35 millions de pieds carrés disponibles. Mirabel poursuit les efforts nécessaires à ce que le pôle soit exploité à son plein potentiel car il est porteur de retombées pour le Grand Montréal et le Québec en entier. À Mirabel, c’est un emploi sur trois qui est directement lié au secteur de l’aéronautique.

Par son positionnement géographique situé à proximité des grands axes routiers et son accès à l’aéroport, Mirabel est un choix des plus stratégiques pour le développement économique des entreprises en aéronautique.

— Patrick Charbonneau, maire de Mirabel

Un parc industriel autoroutier et des zones commerciales et industrielles

Pôle aéronautique de classe mondiale de 40 entreprises avec plus de 6 500 emplois

Taux de taxes compétitifs pour l’industriel et le commercial

Aéroport international fonctionnel 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 avec deux pistes de 12 000 pieds de longueur utilisées en particulier pour le transport de marchandises par plus de 20 transporteurs

Main-d’œuvre locale diversifiée et disponible

35

millions de pieds carrés de terrains industriels disponibles

27

filiales internationales qui représentent 1,3 % du nombre d’entreprises, mais 30 % des emplois locaux avec un chiffre d’affaires annuel moyen combiné de 4,0 G $

Programme de crédit de taxes aux industries manufacturières, aéronautiques et récréotouristiques