Directives importantes pour l’aménagement paysager

26 avril 2023

Les résidents doivent consulter la réglementation de la Ville avant d’aménager leur propriété afin de respecter les directives concernant les espaces verts, dont l’importance est grande, puisqu’ils améliorent la qualité de l’air et rafraichissent les températures — en plus d’harmoniser le paysage.

Que ce soit pour l’aménagement d’une maison neuve ou pour le réaménagement du paysagement ou l’aire de stationnement de votre propriété, voici des éléments importants à connaitre afin de réaliser des travaux conformes aux règlements municipaux.

Les parties du terrain ne servant pas ou ne devant pas servir à des aménagements pavés ou construits doivent faire l’objet d’un aménagement paysager. Vous pouvez aménager ces espaces en les ensemençant de gazon ou en les recouvrant de tourbe. Vous pouvez aménager des platebandes ou des parterres de fleurs. Toutefois, l’utilisation de gazon synthétique pour l’aménagement des espaces libres est prohibée.

Pour toutes les propriétés occupées par une habitation comportant trois logements et moins, dont les travaux de construction ont débuté après le 15 mai 2019, il est obligatoire de planter des arbres :

  • au moins un arbre par tranche de 10 m de largeur de terrain doit être conservé ou planté en cours avant, avec un minimum d'un arbre par terrain;
  • les arbres doivent avoir un tronc de 5 cm de diamètre mesuré à une hauteur de 1,3 m à partir du sol à la base de l’arbre, dans le cas d’un feuillu, et de 7,5 cm de diamètre, dans le cas d’un conifère.

Pour les terrains qui ne sont pas situés en zone agricole et qui sont occupés par un immeuble dont la construction a débuté après le 15 mai 2019, les espaces de stationnements doivent être pavés, asphaltés ou bétonnés.

Il est obligatoire de conserver un pourcentage minimal d’espaces verts dans votre cours avant. Ce pourcentage varie en fonction du type d’habitation et de la forme du terrain. Pour une habitation isolée ou à ligne latérale zéro, 50 % de la cour avant doit être occupée par des espaces verts. Dans le cas d’une habitation contiguë ou jumelée, le minimum est de 40 %.

Les travaux d’aménagement des espaces verts doivent être exécutés moins de 12 mois après la fin des travaux de construction. Le recouvrement des aires de stationnement doit être complété moins de 24 mois après la fin des travaux. Dans un nouveau secteur résidentiel, si les travaux relatifs aux bordures et à l’asphaltage de la rue ne sont pas encore complétés et que le délai de 24 mois est expiré, les travaux d’aménagement pourront être repoussés. Dans ce cas, les travaux d’aménagement doivent être exécutés au maximum 12 mois après que le pavage de la rue ait été effectué.

Renseignements
450 475-2007
info.urbanisme@mirabel.ca

Actualité suivante

Un bon tuyau pour la qualité de vie