Virage jeunesse

À Mirabel, une place importante est accordée aux jeunes. Les îlots jeunesse offrent un espace sécuritaire et inspirant pour les 8 à 17 ans. De l'animation dans les parcs est aussi disponible dans certains secteurs.

  • Îlot jeunesse Saint-Augustin (8503, rue Saint-Jacques)
    ilot.st-aug@mirabel.ca
    450 475-8653, poste 4271
    8 à 11 ans : le lundi, de 16 h à 18 h
    12 à 17 ans : du mercredi au vendredi de 16 h à 21 h

  • Îlot jeunesse Saint-Benoît (4010, rue Saint-Jean-Baptiste)
    ilot.st-ben@mirabel.ca
    450 475-8653, poste 4270
    8 à 11 ans : le lundi, de 15 h à 18 h
    12 à 17 ans : du mardi au vendredi, de 16 h à 21 h

  • Îlot jeunesse Sainte-Scholastique (9945, rue de Belle-Rivière)
    ilot.ste-scho@mirabel.ca
    450 475-8653, poste 4273
    8 à 11 ans : le lundi, de 16 h à 18 h

  • Îlot jeunesse Saint-Janvier (13908, boul. du Curé-Labelle)
    ilot.st-jan@mirabel.ca
    450 475-8653, poste 4272
    8 à 11 ans : le lundi, de 16 h à 18 h
    12 à 17 ans : du mercredi au vendredi de 16 h à 21 h

  • Îlot jeunesse Saint-Canut (9625, boul. de Saint-Canut)
    ilot.st-can@mirabel.ca
    450 475-8653, poste 4274
    Pour les 8 à 11 ans : le lundi, de 16 h à 18 h
    Pour les 12 à 17 ans : du mercredi au vendredi de 16 h à 21 h
  • Animation dans les parcs

    • Secteur du Domaine-Vert Sud – Parc des Champions (17475, rue du Grand-Prix)
      Lundi au vendredi, de 17 h 30 à 19 h 30

    • Secteur du Domaine-Vert Nord – Parc Jacques-Beauchamp (17675, rue Notre-Dame)
      Lundi au vendredi, de 17 h 30 à 19 h 30

    • Secteur de Saint-Hermas – Parc Pager (4405, rue Clément-Pesant)
      Mercredi au vendredi, de 16 h 30 à 19 h 30

    • Secteur de Mirabel-en-Haut – Parc de la Montagne (16655, rue des Quatre-Saisons)
      Mardi, jeudi et vendredi, de 15 h 30 à 18 h 30
  • FAQ

    Qu’est-ce que le virage jeunesse ?
    Le virage jeunesse est un service offert pour tous les jeunes mirabellois âgés de 8 à 17 ans. C’est aussi une équipe composée d’une coordonnatrice, de quatre intervenants et de douze animateurs passionnés. Le programme destiné aux jeunes est offert dans neuf points de service qui sont appelés « îlots jeunesse ».  Ils sont situés dans les secteurs de Saint-Benoît, de Saint-Augustin, de Sainte-Scholastique, de Saint-Canut, de Saint-Janvier ainsi que dans quatre parcs soit le parc Pager (Saint-Hermas), parc de la Montagne (Mirabel-en-Haut), parc des Champions (Domaine-Vert Nord) et au parc Jacques-Beauchamp (Domaine-Vert Sud).

    Quels sont les services offerts ?
    Les îlots jeunesse existent dans le but d’offrir aux jeunes du quartier, un lieu de rassemblement, d’animation, de découverte, de prévention et d’intervention. L’îlot jeunesse se veut un lieu qui favorise le sentiment d’appartenance, où la création de liens significatifs est possible.

    Quel genre d’activité les jeunes font-ils ?
    À chaque mois, une programmation est créée par l’équipe dans chaque îlot jeunesse. Ces calendriers sont mis en ligne au cours de la dernière semaine du mois afin de faire connaître à l’avance les activités à venir. On peut les retrouver sur la page Facebook Virage Jeunesse – Ville de Mirabel. Cette programmation est planifiée en fonction des intérêts des jeunes. Une fois par mois, lors du CJ (Conseil Jeunes), les jeunes sont invités à partager leurs idées d’activités, implications ou projets qu’ils aimeraient réaliser au cours des prochains mois. 

    Activités sportives, quiz, improvisation, ateliers culinaires, activités créatives, jeux de société, jeux de table (billard, babyfoot ou ping-pong) se retrouvent au calendrier à chaque mois. De plus, les intervenants préparent un à deux ateliers de sensibilisation et de prévention qui touchent des sujets d’actualité. Marché du travail, persévérance scolaire, consommation, sexualité, communication, médias sociaux sont des exemples de sujet qui sont abordés lors de ces ateliers.

    Pour voir la programmation du mois

    Exemple de programmation : 
    PARC_PAGER.png (367 KB)

    Est-ce qu’il y a des frais d’inscription ?
    Il n’y a aucun frais d’inscription, par contre, certaines activités demandent un léger frais pouvant varier entre 2 $ et 10 $. Lors de sorties spéciales un coût minime est applicable pour permettre de payer les frais de transport et le coût d’entrée. Ces coûts sont indiqués dans le calendrier du mois ainsi que sur la feuille d’inscription qui doit être remplie pour certaine activités.

    Un formulaire d’inscription-membre sera remis au jeune lors de sa première visite et devrait être retourné dûment rempli à l’intervenant avant sa troisième visite. Ce formulaire nous permet d’avoir les renseignements nécessaires en cas d’urgence. Le code d’éthique se retrouve sur ce même formulaire et nous confirme que le jeune et son parent/tuteur ont pris connaissance des règlements en vigueur.

    « En tout temps, l’équipe en place se donne le droit de mettre fin à ta soirée plus tôt que prévu dans le cas de non-respect du code de vie ou encore d’un comportement inadéquat. Toute personne ayant en sa possession de l’alcool ou de la drogue à l’intérieur ou sur le terrain, lors de sorties ou si elle en a consommé avant de s’y rendre, sera expulsée sans-préavis. L’équipe du Virage Jeunesse n’est pas tenue responsable des pertes et des vols. »  (extrait tiré du code d’éthique).

    Quand mon jeune fréquente l’îlot jeunesse, est-ce qu’il est sous votre supervision en TOUT temps et ce, jusqu’à ce que je vienne le chercher?
    Les îlots jeunesse sont des lieux de rassemblement qui se veulent libres et volontaires. Comme l’acquisition de l’autonomie fait partie de notre mission, nos jeunes sont libres de quitter à tout moment au cours de la soirée. L’équipe présente assure une supervision des jeunes à l’intérieur de l’îlot jeunesse et sur le terrain de celui-ci. Nous laissons aux parents la responsabilité de discuter et d’établir les limites qui leur semblent acceptables avec leurs jeunes.

  • Archives

    Le Virage jeunesse fait peau neuve (29 avril 2020)

    Depuis septembre dernier, les jeunes mirabellois ont pu vivre le début des activités dans les différentes maisons des jeunes au sein de la municipalité, en plus de bénéficier de soirées d’animation offertes dans quatre parcs. L’équipe du Virage jeunesse a travaillé très fort, avec la collaboration des jeunes, pour réaménager ces milieux de vie pour répondre à leurs besoins, mais surtout, pour que ce soit des lieux qui les représentent.

    Dévoilement du nouveau nom retenu pour les maisons des jeunes
    Quelques semaines après la fin des travaux de réaménagement, un concours a été lancé, dans le cadre duquel les jeunes ont été invités à trouver un nom et un logo pour leurs maisons. Plus d’une trentaine de propositions ont été reçues. Le nom qui a été retenu pour identifier une maison des jeunes est celui d’îlot jeunesse, puisque sa définition représente bien la réalité des maisons des jeunes de Mirabel : « plusieurs petites îles, unités, unies pour un même objectif ».

    LOGO_ILOT_JEUNESSE_MIRABEL_SAINT_AUGUSTIN-01.png (438 KB)

    Les îlots jeunesse ont pour vocation d’être des milieux de vie dynamiques et sécuritaires pour les jeunes. Leur mission est d’offrir aux jeunes âgés de 8 à 17 ans des lieux de rassemblement, d’animation, de découvertes, de prévention et d’interventions.

    Ces îlots se veulent des lieux qui favorisent un sentiment d’appartenance, où la création de liens significatifs est possible.

    Ce qu'offrent les îlots jeunesse en période de confinement
    Au cours de cette période de confinement que nous traversons, de nombreuses activités sont proposées, du lundi au vendredi, sur la page Facebook Virage Jeunesse – Ville de Mirabel, ou encore sur le compte Instagram virage_jeunesse_jeunes.

    La coordonnatrice jeunesse est aussi disponible pour discuter, partager des idées ou encore pour prendre des nouvelles de tous et chacun, du lundi au vendredi, de 16 h à 21 h, par le biais de son compte Facebook : Sab Coordo Jeunesse.


    Inauguration des maisons des jeunes et de l’animation dans les parcs (17 octobre 2019)

    C’est vendredi le 27 septembre dernier, sous la forme d’un 5 à 7, qu’a eu lieu l’inauguration des maisons des jeunes et de l’animation dans les parcs, dorénavant chapeautées par la Ville de Mirabel.

    Plus d’une cinquantaine de personnes étaient réunies à la maison des jeunes de Saint-Augustin et afin de célébrer ce nouveau départ : jeunes et parents, intervenants et animateurs, membres de la nouvelle équipe et dignitaires.

    MAISON_de_jeunes.jpg (225 KB)

    La visite des lieux réaménagés ainsi que des jeux et des tirages ont eu lieu pour l’occasion. De plus, l’équipe d’intervenants et d’animateurs a annoncé le lancement de la nouvelle page Facebook unique à l’ensemble des maisons des jeunes, à partir de laquelle les maisons des différents secteurs pourront créer leur propre groupe fermé.

    Depuis le 30 septembre, les jeunes peuvent prendre part aux activités organisées dans les maisons des jeunes et dans les parcs. Il est à noter que les lundis, les activités dans les maisons de jeunes sont réservées à la clientèle de 8 à 11 ans.

    Voici les adresses des maisons des jeunes:

    Voici les adresses des parcs où de l’animation est prévue :

    • Parc Pager
      4263, rue Lalande

    • Parc de la Montagne
      16655, rue Quatre-Saisons

    • Parc Jacques-Beauchamp
      17675, rue Notre-Dame

    • Parc des Champions
      17475, rue du Grand-Prix

    Renseignements
    Sabrina Juillet - Coordonnatrice Jeunesse
    450 475-8656 poste 4268
    s.juillet@ville.mirabel.qc.ca
    https://www.facebook.com/viragejeunesse/


    Virage jeunesse : les jeunes présents aux rendez-vous pour rencontrer le conseil municipal (23 juillet 2019)

    Le maire et le conseil municipal sont heureux d’avoir pu rencontrer et entendre bon nombre de jeunes de Mirabel, lors des séances de consultation organisées les 10 et 11 juillet, dans le cadre du virage jeunesse amorcé par la municipalité.

    Autour de 80 personnes ont en fait assisté à la première rencontre du 10 juillet, dans le secteur de Saint-Augustin, où les échanges ont été vifs par moments, mais intéressants. Un plus petit groupe de participants a pris part à la seconde rencontre, dans le secteur de Saint-Janvier, ce qui a donné lieu à une dynamique plus intime, ainsi qu’à des discussions fort constructives et enrichissantes.

    consultation-1.jpg (9.57 MB)

    Ainsi, cet exercice de consultation permettra à la Ville d’ajuster les initiatives qu’elle compte mettre de l’avant dans le cadre de son virage jeunesse, à la lumière des besoins et de la perspective que les jeunes, et certains adultes, sont venus exprimer.

    Le conseil municipal tient donc à remercier chaleureusement les participants qui ont pris la peine de se déplacer et de prendre part aux consultations.

    Quelques éclaircissements au sujet du virage jeunesse
    Tel que proposé lors de ces rencontres, la Ville opérera elle-même, à compter du 1er septembre, ce que l’on appelait les « maisons de jeunes » situées dans les secteurs de Sainte-Scholastique et de Saint-Benoît, et elle y offrira les mêmes services qu’auparavant. Ce sont en fait les deux endroits où le taux de fréquentation et le sentiment d’appartenance sont les plus importants. L’appellation de « pavillon jeunesse », avancée par la Ville pour désigner ces lieux de rassemblement, sera éventuellement revue pour une appellation que les jeunes vont mieux s’approprier.

    Dans les autres secteurs*, la Ville conservera et continuera d’utiliser les locaux où sont situées les actuelles maisons de jeunes, pour y offrir des services destinés à la jeunesse. Les modalités de ces services restent par ailleurs à déterminer, et les points de vue exprimés lors des consultations seront utiles en ce sens.

    Tous les détails à ce sujet seront annoncés lorsque la Ville sera prête à présenter la version finalisée de son plan d’action pour la jeunesse, dont l’objectif central demeure une utilisation optimale des ressources destinées aux jeunes et une bonification des services qui leur sont offerts.

    Au sujet de l’Association des maisons de jeunes elle-même, il importe de préciser que son avenir lui appartient, car même si la Ville retire la subvention qui lui était accordée pour des raisons jugées majeures liées à son administration, elle n’est pas la seule à subventionner cet organisme.

    La Ville s’est aussi engagée à analyser toute proposition qu’elle pourrait faire en vue de la réussite du virage jeunesse entrepris.

    En terminant, rappelons que la Ville de Mirabel continuera d’investir les mêmes sommes qu’auparavant au profit de sa jeunesse, et que sa volonté est ferme de répondre le mieux possible aux besoins des jeunes de 8 à 18 ans, de tous les secteurs et de tous les horizons !

    * À l’exception du local du secteur Saint-Hermas, puisque la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord a repris possession des lieux.


    Suivi des consultations publiques du virage jeunesse de la Ville de Mirabel (12 juillet 2019)

    Les consultations publiques dans le cadre du virage jeunesse sont terminées. Vous n'avez pas eu l'occasion de participer? Il est possible de soumettre des commentaires jusqu'au 19 juillet. Pour plus d'informations, consultez la section Virage jeunesse sous l'onglet Culture et loisirs.

    Une rencontre constructive dans le dossier du virage jeunesse de la Ville de Mirabel (9 juillet 2019)
    Le maire de Mirabel et la Direction de la Ville considèrent qu’il a été bénéfique de rencontrer, le lundi 8 juillet, les membres d’un comité créé sous l’appellation de « Comité de dialogue pour la survie de l’Association des maisons de jeunes », dans le contexte des changements annoncés par la Ville quant à l’allocation des fonds destinés aux jeunes Mirabellois.

    Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée sur un ton cordial, la Ville de Mirabel et le comité en question se sont entendus sur un principe central : ce sont les jeunes de Mirabel qui doivent demeurer au cœur des préoccupations et des décisions à venir dans le contexte du virage que la Ville entend prendre.

    À cet égard, le maire et le Conseil municipal rappellent que les jeunes de 8 à 18 ans sont invités à venir les rencontrer en grand nombre pour discuter de leurs besoins, lors de deux rencontres qui auront lieu à 18 h 30 : le 10 juillet au complexe Jean-Laurin (secteur de Saint-Augustin), ou le 11 juillet au complexe du Val-d’Espoir (secteur de Saint-Janvier).

    Suivant ces rencontres, le Comité de dialogue pour la survie de l’Association des maisons de jeunes évaluera comment il pourrait s’intégrer au nouveau plan proposé et il soumettra des propositions à la Ville en ce sens.

    Il a aussi été confirmé avec ce Comité, le 8 juillet, que lors de l’assemblée générale de l’Association des maisons de jeunes, qui aura lieu le 12 juillet, aucun élu de la Ville de Mirabel ne se présentera pour siéger au Conseil d’administration de l’Association.

    « Je suis fier du déroulement de la rencontre d’hier, et nous espérons vivement que les jeunes viendront nombreux nous rencontrer les 10 et 11 juillet prochains », affirme le maire Bouchard. « Nous avons hâte de nous asseoir avec eux et d’entendre ce qu’ils ont à exprimer », ajoute-t-il, se disant impatient de leur présenter ce que la Ville entend faire pour diversifier l’offre de services aux jeunes de tous les secteurs et de tous les horizons, par une utilisation optimale des sommes investies pour sa jeunesse.

    Navettes d’autobus
    Soulignons que pour favoriser la participation des jeunes de tous les secteurs, des navettes d’autobus seront disponibles selon l’horaire suivant.


    Le maire de Mirabel lance une invitation aux jeunes dans le cadre de son virage pour la jeunesse (25 juin 2019)

    Une invitation est lancée aux jeunes
    Le maire de Mirabel et le Conseil municipal souhaitent créer un espace de dialogue constructif avec les jeunes afin de discuter du futur plan jeunesse que la Ville leur proposera, suite à la fin du mandat confié à l’Association des maisons de jeunes (ADMJ), qui sera effectif le 1er septembre prochain.

    Deux rencontres
    C’est ainsi que les jeunes de Mirabel seront invités à prendre part à l’une des deux rencontres suivantes qui auront lieu le mercredi 10 juillet, à 18 h 30, au centre culturel du complexe Jean-Laurin, situé au 8475, rue Saint-Jacques, secteur de Saint-Augustin, et le jeudi 11 juillet, à la même heure, au centre culturel du complexe du Val-d’Espoir, situé au 17700, rue du Val-d’Espoir, secteur de Saint-Janvier.

    À cette occasion, la Ville présentera les diverses initiatives qu’elle compte mettre de l’avant dans le cadre de son virage pour la jeunesse. Les jeunes auront aussi l’occasion de faire connaître leur vision, leurs préoccupations et leurs suggestions, de façon à ce que le plan en question puisse être bonifié pour tenir compte de ce qui est important à leurs yeux et des idées qu’ils auront partagées. 

    « Je suis persuadé que cet exercice qui favorisera les échanges nous permettra de mieux répondre aux besoins des jeunes, au chapitre des activités et des services qui leur seront offerts », déclare le maire Bouchard. D’ici là, il tient à les rassurer sur le fait que la Ville n’a aucune intention de les abandonner. « L’idée n’est pas d’en donner moins aux jeunes, bien au contraire, on veut leur en donner plus! », affirme-t-il. « Ce n’est pas de gaieté de cœur que la décision a été prise concernant l’Association des maisons de jeunes, mais un changement de cap s’imposait vraiment, compte tenu du sérieux des problématiques observées quant à son administration », précise-t-il.

    La Ville est en fait persuadée que le virage en cours permettra de bonifier et de diversifier l’offre de services aux jeunes de tous les secteurs et de tous les horizons, par une utilisation optimale des sommes investies pour sa jeunesse. Aussi, dans certains secteurs, les locaux prêtés à l’Association des maisons de jeunes pourraient demeurer des lieux de rassemblement, qui prendraient la forme de futurs « pavillons jeunesse ». Des détails à ce sujet seront transmis lors des rencontres à venir.

    À noter que les rencontres se dérouleront en présence de professionnels qui encadreront les échanges, au bénéfice de tous les participants.

    Navettes d’autobus
    Soulignons que pour favoriser la participation des jeunes de tous les secteurs, des navettes d’autobus seront disponibles selon l’horaire suivant.


    Mirabel amorce un virage jeunesse (11 juin 2019)

    Le conseil municipal de Mirabel a décidé, hier en assemblée publique, de mettre fin au mandat de l’Association des maisons de jeunes (ADMJ) et d’utiliser une autre approche afin de mieux répondre aux besoins des jeunes Mirabellois.

    À l’été 2018, la Ville mettait en place une administration provisoire afin de tenter de corriger certaines lacunes au sein des maisons de jeunes en matière de gestion, de contrôle des dépenses et de reddition de comptes.  Malgré ces mesures, les résultats obtenus à ce jour ne sont toujours pas satisfaisants aux yeux de la Ville par rapport aux bénéfices que devraient tirer les jeunes en retour des sommes importantes accordées par la municipalité.

    De plus, la pertinence de ces services est aussi une préoccupation, car les statistiques démontrent des taux de fréquentation très faibles dans la majorité de ces établissements.  Au total, seulement une soixantaine de jeunes en moyenne fréquenteraient les six établissements. Certains secteurs toutefois, compte tenu du bassin de population à desservir, performent mieux que d’autres.

    Suite à ces réflexions et sur la base d’un rapport d’évaluation de la Direction générale, « le conseil municipal est arrivé à la conclusion qu’un virage s’impose pour faire mieux et répondre aux besoins diversifiés d’un plus grand nombre de jeunes », déclare le maire Jean Bouchard.  « La Ville de Mirabel, comme toutes municipalités, a le souci et le devoir de s’assurer d’une utilisation saine et rigoureuse des fonds publics et des subventions qu’elle verse aux organisations », ajoute-t-il.  Il faut savoir que la Ville alloue chaque année des sommes colossales à l’ADMJ, soit environ 650 000 $ en subvention directe, en plus du prêt et de l’entretien de sept locaux. Elle soutient donc fortement l’Association depuis 25 ans dans son mandat de planifier et de coordonner les activités des six maisons sur son territoire où des services sont offerts aux jeunes de 12 à 17 ans.

    Le mieux-être des jeunes avant tout
    En dépit de sa décision, la Ville n’a aucune intention de laisser les jeunes à eux-mêmes.  En effet, elle est fermement résolue à répondre encore mieux à leurs besoins et souhaite réinvestir les sommes annuellement versées dans différents projets qui favoriseront la qualité de vie, le mieux-être et l’émancipation des jeunes de tous les secteurs de Mirabel.

    À titre d’exemples : animation dans certains parcs; services d’aide aux devoirs; activités sociales ou récréatives ponctuelles destinées aux adolescents; pavillons-jeunesse; fonds d’aide pour l’inscription des jeunes défavorisés à des activités municipales.

    «Le conseil municipal tient néanmoins à mentionner que les maisons de jeunes ont bien répondu aux besoins de la communauté pendant de nombreuses années.  Il veut aussi saluer le travail effectué par un grand nombre d’intervenants au cours des 25 dernières années. Cela a été grandement apprécié.  Cependant, comme dans toute chose, il faut évoluer et s’adapter, c’est ce que nous souhaitons faire par ce virage jeunesse plus inclusif», conclut le maire Bouchard.