La Ville énonce les enjeux actuels aux candidats des élections fédérales

3 septembre 2021

Dans le cadre des élections fédérales, la Ville de Mirabel a dressé une liste des dossiers prioritaires impliquant le gouvernement fédéral et en a informé les candidats de la circonscription de Mirabel.

Parmi ces enjeux, on trouve le développement de la zone aéroportuaire, plus précisément la cession à la Ville du surplus de terrains à potentiel industriel qu’Aéroports de Montréal (ADM) ne compte pas exploiter. Dans ce dossier, la Ville a pour objectif d’utiliser les terrains en question pour faire un parc industriel municipal.

Par ailleurs, une révision de la servitude de non-construction autour de la zone aéroportuaire, qui n’a plus raison d’être depuis la fermeture de l’aéroport, fait également partie des dossiers prioritaires de la Ville au niveau fédéral. Cette servitude nuit au développement de certains terrains dans le secteur de Sainte-Scolastique, notamment.

Dans le dossier du prolongement du REM de Deux-Montagnes, la Ville demande le soutien et l’aide financière nécessaires afin de concrétiser le projet, assurant ainsi le développement d’une offre structurante de transport collectif dans les Laurentides tout en contribuant à protéger l’environnement.

Finalement, la Ville souhaite une révision de la réglementation entourant l’émission de permis pour la culture du cannabis. En effet, les règles actuelles causent beaucoup de problèmes aux villes, notamment celles en lien avec la culture personnelle à des fins médicales. Plutôt que de bien encadrer la culture du cannabis, ces dernières ouvrent la porte à la législation d’un marché noir parallèle.

Au terme des campagnes électorales fédérale et municipale, le nouveau conseil de la Ville de Mirabel sera heureux de rencontrer le candidat élu afin de bien démarrer la collaboration entre les deux parties. La Ville souhaite bonne chance à tous les candidats!

Actualité suivante Bris d’équipement à l’aréna du complexe du Val-d’Espoir

La Ville met en demeure l’entrepreneur de l’aréna du complexe du Val-d’Espoir