Le Centre de zoothérapie communautaire offre une activité de prévention aux jeunes du camp de jour de Mirabel

18 août 2021

Les 9, 10 et 11 août derniers, des jeunes qui ont fréquenté les Récré-O-Camps du camp de jour de Mirabel ont eu le plaisir de faire l’apprentissage du décodage du langage non verbal du chien lors de la visite de Mme Sarah Servais, zoothérapeute du Centre de zoothérapie communautaire.

L’activité, qui a pu être offerte grâce au financement du Club Richelieu de Saint-Jérôme, a permis aux jeunes de découvrir les techniques d’approche ainsi que les bons comportements à adopter en présence des chiens afin d’éviter des situations de morsures. Outre le bonheur de partager une partie de leur journée avec les animaux, les enfants ont pu comprendre l’importance d’agir calmement afin de réduire les situations pouvant augmenter le stress et l’agressivité chez les chiens.

Rappel important
La Ville de Mirabel profite de l’occasion pour rappeler aux propriétaires de chiens que la prévention des morsures passe également par le respect du Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.

Dans un endroit public, un chien doit en tout temps être sous le contrôle d’une personne capable de le maîtriser. De plus, sauf dans une aire d’exercice canin ou lors de sa participation à une activité canine, notamment la chasse, une exposition, une compétition ou un cours de dressage, un chien doit également être tenu au moyen d’une laisse d’une longueur maximale de 1,85 mètre. Un chien de 20 kilogrammes et plus doit également porter en tout temps, attaché à sa laisse, un licou ou un harnais. Finalement, un chien ne peut se trouver sur une propriété appartenant à une personne autre que son propriétaire ou gardien, à moins que sa présence ait été autorisée expressément.

Actualité suivante Concours « Meilleur recycleur »

La première édition fut un succès !