Réponse de la TPÉCN au projet de Plan stratégique de l’ARTM

Un travail audacieux qui doit être terminé pour y inclure la couronne Nord

19 janvier 2021

(communiqué de la TPÉCN)

La Table des préfets et des élus de la couronne Nord (TPÉCN) représentant l’ensemble des villes et municipalités de la couronne Nord de Montréal a fait connaître sa réponse au projet de Plan stratégique de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) aujourd’hui, dans le cadre d’une conférence de presse virtuelle.

« En trois mots, notre évaluation de la proposition de l’ARTM est la suivante : “bonne, mais incomplète”. C’est comme s’il manquait un chapitre ! Le document de l’ARTM doit absolument accorder plus de moyens et d’attention à la couronne Nord. À ce stade-ci, il reflète une vision caduque du développement de notre territoire. Il faut qu’il évolue », a immédiatement commenté le maire de Terrebonne et co-porte-parole de la TPÉCN, Marc-André Plante.

« Notre région vit une forte croissance démographique, économique et en matière de création d’emplois, la plus forte de toute la grande région métropolitaine de Montréal depuis plusieurs années. Malheureusement, le faible niveau d’amplitude et de fréquence des services d’autobus et le manque d’équipements structurants sont autant de freins à l’essor de la couronne Nord et de la région métropolitaine tout entière. Nous voulons donc que le document de l’ARTM soit révisé afin d’inclure la couronne Nord dans sa vision », a ajouté Marlene Cordato, mairesse de Boisbriand et co-porte-parole de la TPÉCN.

En plus de propositions pointues concernant chacune des municipalités régionales de comté (MRC) de la couronne Nord pour améliorer la situation de façon fondamentale, la TPÉCN fait une proposition phare : la mise en place d’une nouvelle ligne du Réseau express métropolitain dans l’axe est-ouest de l’autoroute 640, répondant à des standards élevés de rapidité, de ponctualité, de confort, de sécurité, d’amplitude et d’interconnectivité dans l’ensemble du territoire de la TPÉCN.

Selon la TPÉCN, l’axe de l’A-640 devrait constituer l’assise du réseau structurant de transport collectif de la couronne Nord et relier les principaux pôles de développement de celle-ci. L’axe de l’A-640 doit jouer un double rôle : devenir l’épine dorsale de la structure régionale et, simultanément, assurer l’intégration aux réseaux structurants menant à Laval et à l’île de Montréal. « Un équipement de transport collectif structurant traversant la couronne Nord d’est en ouest donnera l’occasion aux citoyens de mieux se déplacer à l’intérieur de notre secteur et soutiendra son essor. Il sera enfin possible de relier Oka à Terrebonne en transport en commun sans passer par Laval, ou encore, Montréal ! », a précisé le maire de Terrebonne.

Avec son mémoire, la TPÉCN veut s’imposer comme actrice du développement métropolitain et proposer une vision à long terme du développement urbain de la couronne Nord dans laquelle l’offre de transport répond aux besoins de la population et à ses ambitions économiques. « Nous voulons doter notre territoire d’infrastructures de transport adaptées et nécessaires pour lui permettre de poursuivre sa croissance et de devenir une référence en matière de développement économique et démographique. Nous sommes convaincus que ça passe par une offre de transport en commun digne de ce nom », a dit M. Plante.

Un retard immense à rattraper
En faisant le constat que le réseau de transport en commun de la couronne Nord n’a pas évolué depuis plus de 15 ans alors que la population et les déplacements intrarégionaux ont augmenté de plus de 43 % durant cette période, la TPÉCN réclame un rattrapage conséquent de l’investissement dans les infrastructures de transport collectif sur le territoire. Constatant que la région a été « délaissée » en cette matière par les décideurs publics depuis des années, la TPÉCN veut que soit atteinte une équité entre les secteurs du territoire métropolitain, en matière de transport collectif.

« La croissance fulgurante qu’a connue la couronne Nord appelle à un rattrapage conséquent au niveau des infrastructures de transport. C’est la correction de décennies d’abandon de notre secteur. Afin de développer notre plein potentiel économique et démographique, il faut que la couronne Nord se dote d’une véritable infrastructure structurante de transport collectif offrant des services fréquents et fiables à notre population. C’est ça la philosophie qui anime toutes les recommandations faites dans notre mémoire », a dit Mme Cordato lors de la présentation du projet à la presse.

Il faut savoir que la couronne Nord constitue le secteur géographique ayant connu la croissance la plus élevée ces dernières années au sein du territoire métropolitain. La couronne Nord abrite aujourd’hui près de 200 000 emplois, un chiffre qui surpasse celui de Laval, Longueuil et de la couronne Sud et qui place la couronne Nord juste derrière l’agglomération de Montréal. Du point de vue démographique, il n’y a qu’à voir le nombre de mises en chantier résidentielles pour se rendre compte de l’explosion de la population. Aujourd’hui, près de 230 000 ménages vivent sur la couronne Nord, soit plus de 615 000 résidents.

La couronne Nord n’est pas un dortoir pour la métropole; il s’agit d’un secteur à part entière du Grand Montréal. En 2021, elle constitue une communauté dynamique qui est encore amenée à croître économiquement. « C’est fini le temps où l’on dormait dans la couronne Nord et l’on travaillait au centreville de Montréal », précise Mme Cordato. Aujourd’hui, la majorité des déplacements de la couronne Nord à l’heure de pointe sont internes à celle-ci (66 %). La TPÉCN souhaite donc que la logique dominant l’offre de transport change et soit nettement plus axée sur la liaison entre villes et MRC de la couronne Nord.

La TPÉCN a conclu ce rendez-vous avec la presse en précisant qu’elle fonde beaucoup d’espoir dans le Plan stratégique de développement de l’ARTM. Les deux porte-paroles ont dit que les mairesses et les maires de la couronne Nord sont prêts à collaborer afin de développer des projets sérieux et ambitieux pour notre territoire. Enfin, les deux porte-paroles, au nom de tous leurs collègues, ont appelé le gouvernement du Québec et les différents députés de leurs circonscriptions à porter une attention particulière à ce mémoire et au développement de la couronne Nord, en s’en faisant les ambassadeurs.

À propos de la TPÉCN
La Table des préfets et élus de la couronne Nord (TPÉCN) est un espace animé d’un esprit de solidarité et de réciprocité. Elle est une assemblée de cinq municipalités régionales de comté (MRC), de vingt villes et municipalités, représentant 610 000 habitants. Les buts de cette Table sont d’étudier, d’échanger, d’harmoniser leurs prises de position et leurs interventions auprès de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), du Réseau de transport métropolitain (exo), ainsi que d’autres organismes métropolitains et gouvernementaux dans les principaux champs de compétence suivants : l’aménagement du territoire, le transport, l’environnement, le développement économique et le logement social.

 

Source : Table des préfets et des élus de la couronne Nord
514 798-6785, poste 223

Actualité suivante Résidents et détenteurs de passes annuelles

Le Parc du Domaine restreint son accès la fin de semaine

Idées d'activités Profitez de la relâche en famille ! De nouvelles mesures concernant l’enregistrement canin 2021 Pour une semaine de relâche sécuritaire Premier paiement de taxes Rappel sur les visites à l'hôtel de Ville Consultez les avis d'ébullition en vigueur Avis d’ébullition : rue Louis-Joseph-Papineau (Saint-Janvier) 26 lauréats honorés lors du Gala de la reconnaissance de la persévérance scolaire Loisirs Laurentides lance les festivités de ses 50 ans Prévention incendie Gare au monoxyde de carbone à la maison Rappel au sujet des matières organiques Dans le bac brun ou pas? Projet pilote Interdiction de virage à gauche sur la rue Saint-Simon - mise à jour Plus de 70 nichoirs installés à Mirabel Des outils pour prévenir la fraude Rappel au sujet du règlement sur les imprimés publicitaires Pour ses 50 ans Mirabel se dote d'une nouvelle identité visuelle Projet de règlement PU-2434 État de la situation au sujet de la construction de l’école primaire à Saint-Augustin Collecte des matières organiques Les Mirabellois présentent un excellent bulletin Grâce aux programmes de subvention du Service de l’environnement Près de 30 000 $ de retombées en subventions pour les citoyens Nouvelle école secondaire à Mirabel Dévoilement de la perspective architecturale et début des travaux Connaissez-vous le plan d’évacuation de votre domicile ?