Futur établissement secondaire dans le secteur de Saint-Augustin

Une école très attendue qui en mettra plein la vue

15 octobre 2020

Ayant à cœur de permettre au plus grand nombre possible de jeunes mirabellois de fréquenter des écoles à proximité de leur domicile, la Ville de Mirabel déploie des efforts continus depuis des années pour que soit construite une école secondaire dans le secteur de Saint-Augustin.

Grâce à un partenariat exemplaire entre le Centre de services scolaire de la Seigneurie des Mille-Îles, la Société québécoise des infrastructures (SQI) et la Ville de Mirabel, ainsi qu’à une intervention favorable du ministère de l’Éducation et du gouvernement du Québec pour que ce dossier puisse se concrétiser, voilà que s’amorcera, en ce début novembre, les travaux d’aménagement du site où sera construite cette école, un projet d’envergure qui marquera l’histoire de Mirabel et qui transformera le secteur de Saint-Augustin pour les décennies à venir.

Situé au cœur de ce secteur, sur la petite côte des Anges à l’intersection de la rue Saint-Jacques, ce site a été acquis par la Ville, qui a participé à toutes les phases de la planification de ce projet par l’entremise de son Service d’aménagement et d’urbanisme. La Ville est donc extrêmement fière de dévoiler à sa population le plan d’implantation préliminaire de ce projet d’envergure.

Conception architecturale
Moderne et à l’avant-garde des plus récentes tendances, cette nouvelle école pourra accueillir un maximum de 1 280 élèves, répartis dans 50 groupes, des niveaux secondaires 1 à 5.

Il s’agira d’un bâtiment comprenant un rez-de-chaussée dans sa portion nord et un rez-de-jardin dans sa portion sud, qui seront surplombés de deux niveaux d’élévation supérieurs. Le bâtiment comprendra également un auditorium d’environ 350 places.

La signature architecturale de cette école de nouvelle génération a de quoi surprendre et faire des envieux. Sa conception a été faite selon de nouvelles lignes directrices et exigences du ministère de l’Éducation, de même que de la SQI. Cela en fera l’un des premiers établissements scolaires québécois d’une nouvelle lignée, dont la conception ambitieuse s’appuie notamment sur une approche collaborative prenant en compte plusieurs disciplines de l’aménagement : l’architecture, l’ingénierie, le paysage, le design urbain, l’urbanisme et le développement durable.

Parmi les éléments intéressants à noter dans cette conception architecturale, la nouvelle école secondaire de Mirabel sera largement fenestrée afin que les espaces soient baignés de lumière naturelle, et les matériaux ont été choisis de façon à ce que soit créée une harmonie avec le milieu.

L’utilisation de matériaux québécois, comme le bois et l’aluminium, a également été favorisée.

Ecole_secondaire_2.jpg (26.09 MB)

Un emplacement idéal
Le site choisi a été analysé dans une perspective globale, de façon à ce que son quadrilatère consolide un véritable pôle d’infrastructures pour les citoyens, où seront créés un attrayant dynamisme et une belle vitalité, puisqu’y sont déjà situés un centre culturel, un aréna et d’autres infrastructures sportives et centres de services. Aussi, l’école sera située juste à côté du futur complexe aquatique.

La proximité de toutes ces infrastructures est non seulement une valeur ajoutée pour les élèves, mais elle minimisera du même coup l’empreinte au sol de la construction de l’école, puisque les équipements et les stationnements des différentes infrastructures (centre culturel, centre aquatique, aréna, etc.) seront partagés.

Il a été choisi de positionner le bâtiment, qui sera de forme longitudinale, sur le site de manière à border le ruisseau avec un certain recul, afin de protéger la zone riveraine et de permettre une appréciation de la vue sur les champs et à l’horizon.

Une toute nouvelle place publique financée par la municipalité
Cet établissement sera bordé d’une magnifique place publique, qui sera en partie financée par la Ville de Mirabel, entre l’école et le futur centre aquatique, et qui bénéficiera à toute la communauté. « Nous sommes extrêmement fiers de cette place publique, qui permettra notamment d’offrir des spectacles en plein air et de multiples activités », a indiqué M. Patrick Charbonneau, maire suppléant.

Aux abords de l’école, la Ville bonifiera aussi l’offre en plateaux sportifs, pour les élèves et l’ensemble de la population. Ainsi, on y trouvera toujours un terrain de baseball (qui sera déplacé), puis on y aménagera un terrain de soccer synthétique. Des terrains de volleyball de plage et un skatepark seront aussi intégrés à ce pôle d’activités.

Investissements massifs
L’investissement du gouvernement du Québec dans ce projet majeur s’élève à 148,6 M$. La Ville, de son côté, est fière de le bonifier, notamment par la création d’une place publique, pour une somme s’élevant à plus de 1 M $.

Pour faciliter l’accès au site et favoriser la mobilité, la Ville effectuera également des travaux d’infrastructures routières de même que des travaux favorisant l’utilisation de moyens de transport actifs (vélo et marche), et ce, en toute sécurité.

« Nous sommes vraiment enthousiastes de voir les travaux d’aménagement débuter sur ce site et de dévoiler à la population quelques plans de cette école, dont l’architecture est si actuelle et innovatrice », a indiqué M. Charbonneau. « Cette école, qui s’insérera dans un milieu offrant de multiples infrastructures et services, créera une véritable synergie au sein de la communauté, et nous sommes fiers de constater à quel point ce projet, auquel nous avons contribué, bonifiera la qualité de vie des citoyens », a-t-il conclu.

Selon les échéanciers, la fin des travaux de construction de cette école est actuellement prévue vers la fin de l’année 2022.

Les plans détaillés de l’établissement devraient être dévoilés en novembre prochain.

Actualité suivante

Stationnement permis en période hivernale

Avis d'ébullition : secteur de Saint-Janvier Au terme de son mandat ministériel La Ville salue la contribution de Sylvie D’Amours comme ministre responsable des Laurentides La Ville est fière d’annoncer le retour de Jean Bouchard à la mairie Le Marché du terroir de Mirabel 2020, une édition « pandémiquement » réussie ! Comité consultatif d’urbanisme Un rôle d’intermédiaire de premier plan entre les citoyens et le conseil municipal Jardin communautaire dans le secteur de Saint-Benoît 1375 livres de légumes frais au bénéfice de la communauté L’ARTERRE Accompagnement et jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires La stratégie de conservation des milieux naturels de la Ville de Mirabel Halloween 2020 Stationnement permis en période hivernale Consultez les avis d'ébullition en vigueur Suivis sur la COVID-19 Révocation de l’autorisation ministérielle délivrée à G & R Recyclage Diminution de la circulation de véhicules lourds dans le secteur de Saint-Benoît Futur établissement secondaire dans le secteur de Saint-Augustin Une école très attendue qui en mettra plein la vue Achat local facilité La plateforme Le Local Mirabel bientôt en ligne ! COVID-19 Resserrement des mesures sanitaires Couvre-visage Un autocollant à apposer à la vitre de votre voiture Un engagement remarqué Mme Nicole Lacelle reçoit la médaille de l’Assemblée nationale
Programme d’aide d’urgence aux PME Communiqué de la TPÉCN Dépôt d'un mémoire sur le projet de refonte tarifaire de l'ARTM