Futurs établissements scolaires à Mirabel

La Ville se mobilise pour offrir des écoles aux jeunes

Évidemment, la Ville de Mirabel aspire à ce que le plus grand nombre possible de jeunes mirabellois puissent fréquenter des écoles à proximité de leur domicile, au sein même de leur municipalité. Elle déploie en ce sens des efforts sérieux et continus, depuis plusieurs années, en collaboration avec les commissions scolaires et autres acteurs concernés, afin que la clientèle scolaire soit autant que possible desservie sur son territoire.

À cet égard, le présent article propose une mise à jour au sujet de deux projets d’importance, soit l’école secondaire à venir dans le secteur de Saint-Augustin, et l’école primaire en cours de construction dans le secteur du Domaine Vert-Nord.

École secondaire : avancées majeures grâce à l’appui de la ministre Sylvie D’Amours

Depuis plusieurs années, la Ville de Mirabel insiste pour obtenir une école secondaire dans le secteur de Saint-Augustin. Récemment, les démarches visant la construction de cette école ont mené à des avancées importantes.

D’abord, il est à noter qu’une décision favorable a été obtenue de la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) pour l’utilisation du terrain visé, soit celui qui est situé sur la petite côte des Anges, à l’intersection de la rue Saint-Jacques. Cela permettra la construction de l’école secondaire juste à côté du futur complexe aquatique, générant une transformation positive de tout le cœur de Saint-Augustin, où seront créés un attrayant dynamisme et une belle vitalité.
L’emplacement de l’école secondaire à proximité des services et infrastructures sportives est non seulement une valeur ajoutée pour les élèves, mais elle minimisera du même coup l’empreinte au sol de la construction de cette école, puisque les équipements et les stationnements seront partagés.

Depuis l’obtention de cet avis favorable de la CPTAQ, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a confirmé la venue de cette polyvalente, dans une annonce publique faisant état de 14 écoles secondaires qui seront construites dans la province. À ce point-ci, le seul accord qu’il reste à obtenir pour que le dossier aille de l’avant est celui de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), dont nous faisons partie.

À cet égard, la ministre Sylvie D’Amours, responsable de la région des Laurentides et députée de Mirabel, a offert un appui de taille. Elle est intervenue pour faire valoir l’importance de ce projet aux autorités, ayant certainement contribué à ce qu’un avis favorable soit obtenu, le 3 mars, de la part de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, qui stipule ceci :
« À la lumière de notre analyse et après avoir consulté les ministères et organismes gouvernementaux concernés par l’aménagement du territoire, j’ai le plaisir de vous aviser que le projet de règlement est conforme aux orientations gouvernementales en matière d’aménagement du territoire ». La ministre a aussi ajouté que : « Les modifications au périmètre urbain proposées par ce projet de règlement visent à répondre à un besoin circonscrit en espace pour les fins du nouvel établissement scolaire, lequel s’insérera dans un milieu offrant de multiples équipements, des infrastructures et des services existants nécessaires à la vie de la collectivité. ».

Il s’agit là d’un message très fort passé à la CMM, qui doit maintenant intégrer cette décision dans son plan métropolitain d’aménagement et de développement.

La Ville de Mirabel informera sa population sur les échéanciers de ce projet dès qu’ils seront connus.

École primaire dans le secteur du Domaine Vert-Nord

Le chantier de construction de la nouvelle école primaire dans le secteur du Domaine Vert-Nord, sur la rue Jacques-Cartier, progresse quant à lui à un bon rythme. La charpente du bâtiment a été érigée, les murs sont presque tous refermés, et les travaux intérieurs, dans les sections où les murs sont refermés, avancent très bien.

L’échéancier de ce projet est serré, mais respecté, l’objectif visé étant toujours de livrer l’école à temps pour la rentrée scolaire 2020.

Ce chantier en est un d’importance, puisque l’école comprendra un total de 28 classes, soit quatre classes de préscolaire et quatre classes pour chaque niveau primaire.

D’autres projets concernant l’obtention de futurs établissements scolaires sur l’immense territoire mirabellois, de niveau primaire ou secondaire,

Actualité suivante COVID-19

Annulation des activités de loisirs

Suivis sur la COVID-19 La Ville fière de collaborer à une initiative inspirante La rôtisserie Saint-Hubert de Saint-Janvier offre 100 repas par semaine aux plus démunis Collecte des matières organiques hebdomadaires Aide financière Trois programmes de subvention pour l’environnement Avis d'ébullition : secteur de Saint-Benoît (LEVÉ) Subvention obtenue du ministère de la Sécurité publique La Ville de Mirabel agit en matière de santé mentale et de violence conjugale COVID-19 Fermeture de l'accès au parc régional du Bois-de-Belle-Rivière COVID-19 Frotter sans jeter ! COVID-19 Accès à l’aide alimentaire et à toutes les ressources nécessaires COVID-19 La période d’inscriptions aux camps de jour est reportée COVID-19 Station de vidange pour véhicules récréatifs non disponible à Saint-Canut COVID-19 Aucun don accepté dans les centres de dépannage COVID-19 L’accès aux parcs est permis pour la marche COVID-19 Fermeture des parcs et des aires de jeux M AVIS Êtes-vous abonné au système d'alertes citoyennes? COVID-19 La Ville maintiendra uniquement ses services essentiels Avis d'ébullition : secteur de Saint-Benoît (LEVÉ) Futurs établissements scolaires à Mirabel La Ville se mobilise pour offrir des écoles aux jeunes COVID-19 Les services aux entreprises sont maintenus Avis d'ébullition : secteur de Saint-Benoît (LEVÉ)