Budget 2020 de la Ville de Mirabel

17 décembre 2019

Investir pour les citoyens tout en gardant des taux de taxation exceptionnellement bas

Le Conseil municipal de la Ville de Mirabel a adopté, lors de la séance publique du 16 décembre, son budget 2020. Se chiffrant à 94 957 000 $, ce budget comprend des investissements nécessaires au maintien et à l’amélioration des infrastructures et des services aux citoyens, ainsi que des projets ambitieux qui contribueront à leur qualité de vie.

« Fidèles à nos habitudes et à nos valeurs, nous déposons un budget équilibré, qui porte le sceau d’une gestion responsable des dépenses », indique le maire Bouchard. « Tout en nous souciant, comme nous l’avons toujours fait, de la capacité de payer des contribuables, nous avons relevé le défi de répondre aux besoins de notre population grandissante, en s’assurant qu’elle bénéficie d’installations et de services dignes d’une ville aussi dynamique et importante que Mirabel l’est devenue », ajoute-t-il.

Hausse des dépenses opérationnelles et ajustement des taux de taxation
En 2019, Mirabel a poursuivi sa croissance soutenue, avec une augmentation de la population de 3,6 %, et du nombre d’unités de logement de 4,8 %. Cette croissance ne vient évidemment pas sans investissements, que l’on pense aux routes à entretenir et à déneiger, à la collecte des matières résiduelles, aux aqueducs et aux égouts, aux services policiers et de sécurité incendie, ou à tout autre type de services municipaux. Ainsi, en 2020, les dépenses liées aux opérations de Mirabel ont augmenté de 9,2 %.

Pour répondre à ses obligations envers la population, la Ville a donc dû apporter des ajustements à ses taux de taxation. Le taux de taxation des maisons résidentielles, par exemple, passera à 0,469 $ par 100 $ d’évaluation. Dans sa présentation budgétaire, le maire a mis la population au défi de trouver un taux de taxation aussi bas, dans une ville offrant le même niveau de services. « Mirabel conservera les taux de taxation qui sont fort probablement les plus bas au Québec! », a-t-il affirmé, non sans fierté.

Les ajustements apportés aux taux de taxation sont aussi étroitement liés au dépôt du nouveau rôle d’évaluation foncier en 2020, pour les trois prochaines années. Ce nouveau rôle détermine l’augmentation de valeur foncière des propriétés, sans droit de regard de la municipalité. La Ville a par ailleurs minimisé les impacts de ce nouveau rôle d’évaluation autant qu’elle le pouvait sur les différentes catégories d’immeubles, en menant à bien un exercice rigoureux et complexe de rééquilibration des taux.

Variation aux comptes de taxes foncières
Au terme de cet exercice, la Ville a annoncé une hausse globale moyenne des comptes de taxes limitée à 1,9 % en 2020. Pour les maisons résidentielles en particulier, la variation moyenne au compte de taxes est de 1,7 %. « Après cinq années consécutives de gel de taxes foncières à Mirabel, il s’agit certes d’un réajustement très raisonnable, d’autant plus qu’il correspond à l’objectif que nous nous étions fixé de ne pas dépasser la hausse de l’Indice des prix à la consommation de 1,9 % », précise le maire.

Cette hausse des taxes globale moyenne de 1,9 % exclut les immeubles agricoles, dont l’évaluation foncière a bondi de 40,7 % en 2020. Par mesure de soutien aux agriculteurs face à cette hausse drastique, la Ville a fixé le taux de taxation agricole au seuil le plus bas qu’il lui était permis de le faire selon la loi, soit à 0,312 par 100 $ d’évaluation.

Un programme ambitieux d’immobilisations
L’exceptionnelle vitalité de Mirabel et son économie prospère lui permettent d’investir une somme impressionnante de près de 70 millions dans ses immobilisations. Cette somme servira notamment à l’amélioration de son vaste réseau routier, puis à la réhabilitation d’aqueducs et d’égouts sur son immense territoire.

Parmi les autres initiatives visant à bonifier la qualité de vie des citoyens, le maire était extrêmement fier d’annoncer que Mirabel aura son complexe aquatique, dans le secteur de Saint-Augustin. Les travaux de construction de ce grand projet très attendu débuteront en 2020, pour une livraison prévue au cours de l’automne 2021.

En 2020, une quatrième glace sera également livrée à l’aréna du complexe Val-d’Espoir. Logeant un amphithéâtre d’une capacité d’environ 750 spectateurs, elle servira aussi de lieu de diffusion culturelle, permettant à la Ville d’offrir aux citoyens des spectacles intérieurs de plus grande envergure que ceux qu’il est possible d’offrir actuellement.

Un tout nouveau centre récréatif sera également mis à la disposition des citoyens, dès l’été 2020, dans le secteur de Saint-Janvier. Il comprendra une partie dédiée aux jeunes aînés actifs de 55 ans et plus, qui pourront y pratiquer la pétanque intérieure et profiter d’une salle de billard ainsi que d’une salle d’exercices. L’autre partie permettra à la Ville d’offrir des activités pour tous, comme du badminton, du pickleball, du judo ou du yoga.

Alors que sera célébré, en 2021, le 50e anniversaire de Mirabel, le Conseil municipal et les dirigeants de la Ville travailleront de façon passionnée et acharnée pour que Mirabel continue de se démarquer en tant que ville d’un attrait exceptionnel, pour la jeunesse, les familles, les travailleurs, les entrepreneurs, les investisseurs de même que les doyens qui ont contribué à sa prospérité.

Actualité suivante

Future gare : les travaux ont commencé